L’entretien des collants : la bonne façon de faire

par | Juil 8, 2024 | Uncategorized

Presque toutes les femmes connaissent leur problème collants transparents et échelles. La moindre piqûre d’épingle (par exemple un ongle légèrement effiloché) fait un petit trou dans le tissu, et à partir de là, c’est la dégringolade, jusqu’à ce que finalement, après un seul port, le collant finisse à la poubelle. Par rapport à leur excellent équivalent, les collants en tissu plus grossier passent souvent plusieurs fois dans la machine à laver, pour en ressortir avec un pelage rugueux. Néanmoins, il existe quelques conseils et astuces pour entretenir de manière optimale vos collants et leur durée de vie peut être considérablement prolongée.

Bien laver les collants

Si vous transpirez des pieds, vous avez souvent envie de laver vos collants à une température particulièrement élevée. Les modèles en nylon le supportent également bien : même s’ils sont plus sales, ils nécessitent encore un lavage à 60 degrés. Il en va autrement pour les bas en soie. Il convient de les laver à la main. Si ce n’est pas possible, utilisez le cycle laine ou délicat.

Les collants fins doivent toujours être assortis à leur nom dans une lessive liquide pour la laine ou une lessive douce pour les laver, sinon ils risquent de perdre leur couleur.

Pour éviter que les tissus rugueux ou même les fermetures éclair ne soient détruits dans la machine à laver, l’idéal est de les mettre dans un seul filet à linge pour les laver. Vous n’avez pas la main ? Pas de problème, une taie d’oreiller nouée peut faire l’affaire.

Afin d’éviter les problèmes, il convient également d’investir dans un rangement collant. La boîte design Eleganteazy constitue une excellente alternative pour ranger les collants afin d’optimiser leur durabilité. Rendez-vous sur eleganteazy.fr pour en savoir plus sur l’accessoire.

Autres conseils

Tous ceux qui ont accidentellement mis leurs collants dans le sèche-linge savent ce que cela donne : ce qu’il y a dedans, l’élasthanne, devient cassant et les collants sont inutilisables. La lumière directe du soleil et la chaleur sont également à éviter : elles peuvent donner une couleur jaune. Mais ce n’est pas grave, car ces petites choses sèchent aussi vite que des chaussettes fines !

En cas de doute, il vaut mieux prendre une taille au-dessus. Si le collant est trop petit, la matière fine s’étire trop et se déchire plus facilement.

À première vue, il semble que cela n’ait rien à voir avec les collants. Mais si vous ne voulez pas que vos collants s’emmêlent avec l’échelle, vous devez vous assurer que les ongles des orteils n’ont pas de coins pointus. Ceux qui veulent être sûrs portent des gants en coton.

Vous souhaitez un film protecteur supplémentaire pour vos collants ? Vaporisez-les avant de vous habiller avec de la laque pour cheveux. Cela permet non seulement de les renforcer, mais aussi de placer une fine pellicule protectrice autour de leurs fibres contre les influences extérieures.

Une autre astuce maison ? Mettez vos collants au congélateur pendant une nuit. Le froid fait rétrécir les fibres et favorise ainsi leur propre résistance.

Réparer ses collants

Si, malgré toutes les précautions, vos collants ont encore des trous, il est urgent d’agir. Les trous ne peuvent pas être réparés par magie (ce serait génial !), mais la laque pour cheveux, le vernis à ongles transparent et même la colle artisanale peuvent faire en sorte que l’échelle ne s’agrandisse pas. Il suffit d’appliquer le produit sur la zone concernée et de le laisser sécher.